Secteur Nogarède

Céret (66)
Étude paysagère préalable à l’ouverture à l’urbanisation

Le territoire de Céret est à la jonction entre la plaine, ouverte sur la mer Méditerranée et qui regroupe la majorité de la population du département, et les reliefs plus marqués des Pyrénées, qui forment l’étage le plus élevé.

Les grandes trames paysagères sont dessinées par le réseau hydrique et son complétées par des trames plus fines qui correspondent pour beaucoup au cadastre, générés en milieu agricole par les besoins de clôture et d’épiérage.

Enfin, les bosquets et arbres isolés, qui peuvent constituer de petits relais écologique, comportent bien souvent une valeur paysagères, repère ou autre.

Le futur quartier représente opportunité d’accroche et de valorisation du quartier préexistant qui ne présente pas de transition avec le paysage, s’ouvrant brutalement au nord, du long de la rue du Bosquet.

Le projet peut être une opportunité de valoriser la relation entre la ville et les acteurs agricoles. Les agriculteurs sont généralement les principaux acteurs de l’entretien du paysage. La conciliation de leurs intérêts avec ceux des quartiers riverains peut faire émerger des systèmes répondant à la notion de «paysage productif» susceptibles de fluidifier et valoriser la vie dans le quartier de la Nogarède

Programme
Étude paysagère préalable à l’ouverture à l’urbanisation du secteur Nogarède

Équipe
PoOla paysage
Letitceea Environnement

Maîtrise d’ouvrage
Mairie de Céret

Type de marché
Marché public d’étude paysagère

Calendrier / Coûts
2021